Rejoignez-nous sur Facebook !

LOMPOUL-VILLAGE

C’est un départ original qui a été proposé par le directeur de course, à savoir une course contre la montre. Ce type d’organisation permet aux participantes de fin de classement de partir les premières puis par petits groupes espacés de quatre minutes, les gazelles se lancent sur le parcours.


Le départ situé au cœur même du campement oblige les gazelles à aborder les dunes de face avant de sortir de ces difficultés et enchaîner la seconde partie du chemin jusqu'au ravitaillement. Le dénivelé positif de 113 mètres sera le plus important de la semaine. Les organismes déjà fatigués par trois étapes, sont mis à dure épreuve. Mais c'est dans la difficultés que les souvenirs se forgent diront certains et les gazelles se souviendront certainement de cette étape jusqu'à l'école de Lompoul-village. La haie d'honneur formée par les centaines d'enfants fait chaud au cœur. Ils sont venus applaudir les participantes aux sons des djembés et des callebasses.


Deux écoles sont venues de loin jusqu’à l’école primaire de Lompoul Village afin de recevoir une dotation, ce sont 153 élèves du CE2 au CM2 qui sont venus se rajouter au 307 enfants présents.
Ces petites localités éloignées des grands centres administratifs sont un peu oubliées et les parents d’élèves doivent se mobiliser pour améliorer le quotidien. Il y a encore ici une classe en paille pour 42 élèves de CE2….poussières, vent, sable...pas facile d’enseigner dans ces conditions. La Sénégazelle apporte sa petite goutte de solidarité mais ne se substitue pas au rôle primordial de l’état sénégalais. Le directeur de l’école de Lompoul et le directeur de course Jean-Michel FERRON l’ont bien précisé ce matin au moment des discours. Ce sont donc presque 450 enfants qui sont repartis chez eux avec un trésor, un trousseau scolaire complet… ils n’auront pas d’excuses pour ne pas venir aux cours demain matin.

 

Côté course, il y a peu de changement. Isabelle VIAUD a remporté l’étape du jour, suivie de Céline PITON et Anne VERMOTE. Au général les trois premières sont bien installées avec Isabelle VIAUD sur la plus haute marche du podium, puis Céline PITON en deuxième position et Julie MILLET en troisième position.


L'après-midi est consacrée aux ateliers et à la récupération. C’était la dernière session pour ces ateliers qui ont été appréciés par chacune des gazelles. Un grand bravo à tous les animateurs qui ont su faire découvrir ces forces liées au désert.


Demain, après l'étape du matin, retour vers le lac Rose pour la soirée de clôture et le spectacle africain.

Classement Etape 4

Classement Général après 4 étapes