Rejoignez-nous sur Facebook !

NOSY IRANJA

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

Ce matin les gazelles ont pris place dans le »beach express » avec leurs bagages pour deux jours avant de revenir vers Nosybe pour la fin du séjour. Initialement, une traversée de deux heures pour se rendre sur l’île de Nosy Iranja, une île magnifique au milieu de nulle part, mais l'un des deux moteurs a rendu l'âme et il aura fallu trois heures pour se rendre à destination.

 

Nosy Iranja ce sont deux petites îles, Iranja Be et Iranja Kelly, reliées par un banc de sable que les participantes emprunteront pendant l’étape du jour. Un tracé assez court mais en plein soleil. Juste après le départ, il y a eu la traversée de ce banc de sable, avec à un endroit quarante centimètres d'eau, la marée tardant à descendre. Le groupe a cheminé le long des lieux de ponte des tortues marines, chaque espace étant matérialisé par une petite pancarte avec la date de ponte et la date prévue de la naissance ; il faut bien entendu contourner chaque espace de ponte afin de ne pas abimer les œufs. Puis, retour, retraversée du banc de sable pour attaquer la seconde île où se trouve l'école. La fin du parcours a emprunté un labyrinthe de petites maisons avant de passer la ligne d’arrivée située juste devant l’établissement scolaire. Aujoud'hui, c'est jour de grève....et c'est le chef du village, autorité supèrieure de l'île qui a ordonné au Directeur d'ouvrir les classes, Madagazelle oblige ! Mais aucun insttuteur n'est présent. Les enfants eux sont tous venus des plus petits des sections maternelles au plus grands des classes de CM2 pour recevoir leurs dotations individuelles mais sans les instituteurs il n'est pas possible de mettre en place la distribution. Les dotations sont donc laissées dans le bureau du Directeur et la distribution se fera le lendemain.


Côté course, beaucoup de gazelles ont décidé de randonnée aujourd'hui. Elles ont finalement fait l'étape tranquillement en privilégiant l'esprit de groupe. Pas de classement aujourd'hui. La course reprendra lors de l'étape du Mont-Paso après demain.


Déjeuner sur place puis déplacement vers le lieu du bivouac, Coco Beach, une parenthèse inattendue dans un endroit éloigné de toute vie et livré à la nature. C’est dans des petites constructions en bois pour deux ou trois personnes en bord de plage que la tribu séjournera pour une nuit. Certaines ont passé la nuit dans une tente au bord de l'eau.


Un coucher de soleil à couper le souffle et au dodo pour une journée de transition afin de revenir vers Nosybe .


Bonne nuit.