Rejoignez-nous sur Facebook !

SENEGAZELLE DES SABLES - LOMPOUL

samedi 22 février 2020. 

 

Ce matin, rencontre avec l’association VILLAGE PILOTE qui œuvre pour « les enfants de la rue ». A Dakar et sa banlieue, de nombreux enfants sont livrés à eux-mêmes. C’est très rude pour eux et depuis une vingtaine d’années, cette association les recueille et leur donne une chance de changer d’itinéraire de vie. Ils les prennent en charge, les éduquent, et tentent de les remettre sur le bon chemin. Un film de présentation de leur action a été projeté avant d’échanger sur cette belle initiative en présence des responsables locaux et d’enfants. Du matériel scolaire a été remis, ce sera la dernière dotation de cette semaine au cours de laquelle 1 785 écoliers de la maternelle au CM2 ont reçu, individuellement, un trousseau scolaire. Il faut rajouter à ce bilan, les dotations des écoles non-rencontrées qui représentent environ 2 000 enfants, soit près de 3 800 élèves en tout.


Clap de fin de pour cette Sénégazelle des sables 2020. Rendez-vous la semaine prochaine pour la Sénégazelle à Simal.

 

Un grand bravo pour toutes ces gazelles qui nous font confiance et qui vont repartir chez elles avec des images plein la tête.


Un grand merci aussi au staff qui permis aux participantes d'évoluer en toute quiétude et en toute sérénité au cours de la semaine pendant laquelle nous donnons beaucoup mais recevons encore plus.

 

 

 

dimanche 16 février 2020  -  lundi 17 février 2020  -  mardi 18 février 2020  -  mercredi 19 février 2020  -  jeudi 20 février 2020  -  vendredi 21 février 2020

VILLAGE PILOTE

(Cliquer sur l'image pour visualiser le Reportage Envoyé Spécial sur Village Pilote - 6 avril 2016)

 

Notre histoire (extrait du site www.villagepilote.org)

 

1993 : Création de Village Pilote, en soutien de familles défavorisées dans la banlieue de Dakar : construction et lancement d’une école maternelle pour des enfants non scolarisés, mise en place d’une déchetterie, formation d’une école de rugby.

 

1995 - 2002 : Partenariat avec la DESPS (Direction de l’Education Surveillée et de la Protection Sociale -service de protection judiciaire à vocation éducative et sociale chargée « de l’ensemble des questions intéressant la protection, la rééducation et la réinsertion des enfants et jeunes de 0 à 21 ans, en danger ou en conflit avec la loi ») afin de proposer aux enfants les plus démunis de nombreux supports d’éducation et d’écoute au sein du Centre Polyvalent de Thiaroye (construction d’école, de dortoirs, ateliers de formation professionnelle,...)

 

2001 – 2003 : Programme de réinsertion d’adolescents français provenant de milieux difficiles (Immersion totale dans les familles sénégalaises, construction de logements sociaux destinés aux plus démunis).

 

2002 : Village Pilote se concentre sur la problématique des enfants des rues au Sénégal et commence un recensement et l’étude des points de convergence des enfants des rues.

 

2003 : Les 1eres équipes mobiles sillonnent les rues des banlieues de Dakar à la recherche d’enfants ayant besoin d’aide.

 

Mai 2004 : Le centre d’accueil du Refuge (Pikine, banlieue de Dakar) ouvre ses portes aux enfants de 3 à 12 ans . L’objectif ultime est la réinsertion de ces enfants dans leur famille. (En savoir plus sur le centre Refuge)

 

Février 2008 : Devant le succès du Refuge, et pour répondre à des objectifs plus spécifiques, Village Pilote ouvre les portes de son 2eme centre d’accueil le Tremplin (Lac rose) pour les jeunes garçons âgés de 17 à 25 ans. Ce centre, avec l’appui de compétences dans les différents corps de métier, est entièrement construit par les jeunes eux-mêmes dans le but de leur apprendre les métiers de la maçonnerie. (En savoir plus sur le centre Tremplin)

 

2012 : un nouveau centre, Oasis ouvrira ses portes pour accueillir les jeunes de 13 à 17 ans sur le site du Tremplin

 

Septembre 2013 : Déplacement du Refuge (accueil des 3 – 12 ans) situé à Pikine au site du Village Pilote du Lac Rose à Deni Biram Ndao

 

Décembre 2014 : Réouverture du Refuge Pikine, un centre d’accueil d’urgence point d’encrage des écoutes mobiles et de stabilisation avant transfert des enfants vers le Lac Rose. Le centre est également ouvert une fois par semaine aux enfants de la rue pour venir se doucher et laver leur linge.