Rejoignez-nous sur Facebook !

NOSY SAKATIA

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

  • Copie de Nouveau Document (10)

    Copie de Nouveau Document (10)

Dix minutes en bateau séparent le lieu de résidence et la ligne départ de l’étape du jour. Un départ décalé de 15 minutes entre les randonneuses et les coureuses sur un parcours court de quatre kilomètres.
 
Hier, au briefing de présentation de l'étape, le directeur de course a souligné la fatigue générale du groupe et a préféré offrir une dernière étape technique et variée mais plus courte que d'habitude. Pour la joëlette de Magalie, il aura fallu une heure et cinquante minutes d'efforts pour venir à bout du parcours du jour.
 
Il y a toujours un ravitaillement quelque soit la longueur de l'étape et aujourd'hui il est situé sur un point panoramique qui offre une vue imprenable sur la totalité de l'île. La première partie de la redescente vers l'école est constituée de roche volcanique qui rend le terrain très glissant.
 
 
A l'issue de cette dernière étape, chaque gazelle a reçu des mains d'un enfants une médaille estampillée MADAGAZELLE 2018. Un moment rempli d'émotions au cours duquel beaucoup de participantes avaient la larme à l'oeil, heureuses d'avoir concrétisé leur projet mais se disant aussi que cette belle histoire touchait à sa fin...
 
L'école de Sakatia est située à quelques mètres de la plage dans un petit écrin de végétation luxuriante. Un petit paradis pour les 280 enfants répartis de la maternelle au CM2.
 
Une chorégraphie sur une musique très rythmée a été proposée par les plus grands avant de rentrer dans les classes pour l'action de solidarité du jour.
 
Au classement général final c'est Michelle OMBERT qui monte sur la plus haute marche du podium suivie d'Aurélie BEAUDOU puis de Maryline BOUTIN. Mais au delà de ce trio de tête c'est toute la tribu qui est à féliciter pour leurs efforts tout au long de la semaine.
 
En soirée, c'est la remise des récompenses pour chaque participante, un naperon brodé aux couleurs de la Madagazelle , fabrication artisanale par les femmes de l'île de Nosy Iranja, un cadeau authentique, à l'image de cette semaine d'échanges, de rencontres, d'efforts et de sourires.
 
Demain retour vers Paris avec une escale à Saint-Denis où nous laisserons nos quatre réunionnaises avant de redécoller vers Roissy...
 
Cette édition aura permis de doter 980 enfants individuellement au travers des six écoles rencontrées. C'est sans compter les dotations laissées aux écoles non rencontrées, soit en tout plus de 1 000 gamins qui ont reçu leur trousseau scolaire.
 
Rendez vous en 2019 pour une nouvelle aventure MADAGAZELLE.

Classement étape

Copie de Nouveau Document (10)

Classement général

Copie de Nouveau Document (10)