Rejoignez-nous sur Facebook !

SENEGAZELLE AU NEPAL du 24 octobre au 5 novembre 2021

Le rendez-vous était fixé à 16 h 30 à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.

 

C'était une première : se regrouper dans le hall avec un masque sur le visage... C'est étrange et amusant à la fois, puisque certaines se sont reconnues en se croisant du regard. Un come-back au Népal pour une, une nouvelle aventure avec l'association Bretagne Outdoor pour d'autres, après avoir participé à une Sénégazelle, une Batirun ou une Madagazelle, et une découverte pour la plupart, venues seule ou en équipe.

 

L'épreuve de l'enregistrement passée, le groupe se retrouve à la porte indiquée. Le périple est lancé. Malgré un retard annoncé, le premier vol s'achève à l'aéroport d'Istanbul et nous avons le temps de nous diriger, sans précipitation, jusqu'à l'avion suivant qui nous emmène à Kathmandu.

 

Une vingtaine de minutes avant l'atterrissage, nous survolons la zone de Pokhara. Le jour s'est levé et la chaîne de l'Himalaya se distingue aux hublots. Magique !!!

 

L'aéroport rénové nous accueille, avec malheureusement son éprouvante étape des formalités de visa. Tout fini bien et l'ensemble des valises sont prises en charge par l'équipe de Bikas qui nous attend avec ces sourires si chaleureux.

 

Depuis la réouverture du pays, la Sénégazelle au Népal est le premier groupe aussi conséquent à arriver.

 

Le convoi des mini-bus se dirige ensuite vers l'hôtel Manaslu : sensations fortes assurées entre la conduite à gauche, le culot des uns et des autres à se glisser dans la circulation particulièrement dense, l'anarchie régnante dans ces rues bordées d'accumulations de fils électriques aériens. Une petite rue à droite, une impasse et nous débarquons dans la cour de ce somptueux ensemble de bâtiments, au calme. Une photo de groupe pour immortaliser l'instant et nous sommes conviés à une collation dans le magnifique patio, ensuite, chacune ira prendre possession de sa chambre, se poser , se rafraîchir.