Rejoignez-nous sur Facebook !

Radio Sénégazelle

Vilaines "des étoiles dans les yeux" c'est le nom de leur projet, elles sont cinq et elles viennent du nord... Le département du Nord !...

 

Ce matin, elles étaient les premières à embarquer dans les pirogues et traverser le fleuve vers leur nouvelle aventure...

 

La sénagazelle à Foundiougne.

 

Un récit vivant et tout en couleurs ...

A pieds d'oeuvre

La brise qui rafraîchissait le fleuve depuis notre arrivée aux aurores s'est essoufflée. Le ruban bleu qui sépare Foundiougne de Fatick est un miroir sur lequel se reflètent les enfants du village. Avec les chèvres ils jouent devant la plage et ponctuent de leurs points noirs que sont leur tête, une phrase qui paraît suspendue. Les gazelles se sont rasssemblées ce midi lors du premier repas en commun de cette semaine et à la « table du commandant » les questions fusaient sur cette semaine qui s'offre. Sans dévoiler le moindre élément du programme Jean Michel Ferron a patiemment répondu aux interrogations de chacune, rappelé l'histoire de l'événement et conforté des milliers de fois sur ce que ce moment serait sans doute pour chacune.

Ce soir, c'est toute l'équipe de cette organisation qui entame sa neuvième année de route sur le chemin des écoles qui sera présentée aux coureuses. L'équipe médicale avec Annie, le médecin et l'infirmière Audrey ; l'équipe du balisage et du chronométrage avec Rassoul, Philippe et Roland ; l'équipe de la communication Anne et Didier et bien sûr Evelyne et Fatou, une jeune étudiante, qui ont guidé les gazelles dans leur fastidieuse tâche de préparation des dotations.

Demain c'est le grand jour que toutes attendent depuis si longtemps. Depuis qu'elles se sont mises en projet avec ceux qui les suivent en France et qui les ont aidées à réaliser ce rêve.

Pour cause de fête de l'indépendance, la fête nationale du Sénégal, la course ne se déroulera qu'en fin d'après midi demain à M'Bam. En effet les gazelles défileront le matin dans les rues de Foundiougne lors d'une grande parade.

Les enfants de cette école accueilleront ensuite les gazelles qui distribueront les premiers lots avant que d'en découdre dans la savane et le « tan » vers l'hotel des piroguiers.