Rejoignez-nous sur Facebook !

Et l' Histoire recommence.

Après quelques heures d'avion, de bus et une traversée au lever du jour en pirogue, le nouveau groupe des  51 gazelles est bien arrivé au pays de la Teranga.

Un petit déjeuner de bienvenue à l' hotêl des piroguiers de Foundiougne, préparé par Samba Kanté (le responsable du site) et son équipe attendait les filles de l' autre côté du fleuve.

Aujourd 'hui, c'est dimanche, jour de repos hebdomadaire. Tandis que les uns vont à la messe dominicale annoncée au son des cloches foundiougnoises, les autres en profitent pour laver le linge de leur famille. Les gazelles, elles, déballent les « cadeaux » préparés depuis longtemps déjà : crayons, cahiers, trousses... pour les enfants qu' elles rencontreront très bientôt. En effet dès cet après midi, elles prépareront les lots de fournitures avec l'aide de l' équipe responsable des dotations de « solidarité »: Evelyne et Christine, pour les 424 enfants de l' école élémentaire d' Mbam 2.

S' en suivra un repos bien mérité avant d' attaquer la première étape de demain, balisée en fin de journée par Benoît, Rassoul et Roland.

Car la Sénégazelle c' est aussi çà, une course à pied, de l' effort physique, de la sueur, du sable, de la chaleur... Et à l' arrivée des sourires, des chants d' encouragement... Et du bonheur !!

Ce soir Jean–Michel Ferron, l' organisateur de course, présentera son équipe, avant de remettre les maillots et dossards de cette dernière semaine de Sénégazelle 2014 en Afrique.

 

Le mot wolof du jour : teranga=hospitalité.