Rejoignez-nous sur Facebook !

Lundi 15 Février.

A l' assaut des îles du Saloum... C' est le cahier des charges de cette seconde semaine de la Sénégazelle à Simal. 56 gazelles se sont rassemblées au campement pour trier les dotations. Elles seront acheminées sur chacune des îles visitées. Ce matin le départ de la première course a été donné par Jean Michel Ferron devant le petit marché artisanal et chacune a pu goûter au sable mou des ruelles de Simal. Première mise en jambe de 10 kilomètres à travers le Tan (étendue désertique) puis sur une piste plus verdoyante de palmiers et autres rogniers et baobabs. Cette prise de contact avec l' épreuve physique va permettre aux organismes de s' acclimater avant la transhumance proposée et de faire connaissance avec le groupe.
C' est l'école de Samba Diallo, peuplée par l'éthnie des Bambaras, qui était le décor de la première distribution. Comme souvent c' est le directeur de l' établissement, Monsieur Mamadou Sene qui a remercié la troupe et l' a félicité d' être venue en courant jusqu'ici. Le corps enseignant qui aussi profité du passage de la course pour indiquer que l' école était en sous éffectif cette année avec deux postes de professeurs vaquants. Une grande fête était organisée dans la grande cour. Après que Delphine Lemasle ait remis aux enfants des jeux de mémories, des puzzles et des dessins faits par les classes de Ce1, Ce 2 de l' école Victor Hugo de saint Macaire.

La matinée s' est achevée avec des jeux entre gazelles et élèves ainsi qu 'une grande partie de saut à l' élastique.

Cet après midi, Christine Baudouin et Evelyne Hardy orchestreront les derniers mises en cartons des fournitures de la semaine.
L' organisation va donc transporter tous les moyens logistiques au plus près des mangroves. Robert et sa flottille de pirogues océaniques se tiennent prêts à accoster sur Fallia, Dionewar et Niodior les petits bouts de terre où les enfants attendent.
Les tonnes de fournitures seront ainsi débarquées tous les matins après des navigations dans les fleuves et affluents de ces terres reculées du Saloum...

Dans un soucis de proximité avec les populations des villages, des pique nique sont prévus sur les îles hospitalières. Le gite logistique de bord de mer étant le gite de Palmarin. Les cases en terre rouges seront d' un grand réconfort pour les candidates au voyage fluvial.

Au pied des minarets les populations vont ainsi accueillir chaque matin les pirogues des filles de la sénégazelle des îles et leur faire les honneurs de leur modeste lieu de vie...

Les carnets de voyages vont vite se remplir de toutes ces émotions annoncées...

Classement.