Rejoignez-nous sur Facebook !

Rien ne sert de courir

Les lapins de Jean de la Fontaine n' ont rien à envier à ceux de Jean Michel Ferron. Si ce n' est peut-être la particule aristocratique. Les premières gazelles qui se sont envolées de Paris hier, en fin de matinée, ont bien failli donner une nouvelle fois raison à la fable... Elles ne sont arrivées que trois heures avant le deuxième groupe qui lui, n' a décollé qu' en début de nuit. Les premières auront donc été les « premières » à déballer leurs fournitures scolaires sur la pelouse de l' hôtel Manaslu. Elles ont cheminé par la Malaisie et il leur aura fallu plus de vingt quatre heures pour rejoindre Kathmandu.

Cette fois la troupe est rassemblée pour une nouvelle histoire solidaire sur les routes du Népal.

Sous le grand bananier de l' hôtel voisin de l' ambassade de France, trônent des cahiers, stylos, gommes et autres trousses faites mains toutes plus belles les unes que les autres. Même si chacune regrette de n' avoir pu transporter que 30 Kilos, les valises de cadeaux sont une fierté bien légitime.

Sur le côté du mur en briques, entre les statues des divinités hindoues, ont été rangés les grands cartons qui serviront à la répartition des dotations par classes et par niveaux. L' affaire est bien huilée depuis que la Sénégazelle est venue fouler les vallées des Annapurnas en 2009. Cette année est bien sûr marquée d' une emprunte particulière en raison du tremblement de terre d' avril dernier. Pendant la préparation de leur voyage, certaines gazelles ont été questionnées sur cete action de solidarité. A des milliers de kilomètres on peut se poser la question de savoir si l' urgence n' était pas ailleurs ? On va vite démontrer que les toutes petites choses qui ont été acheminées ici seront cette fois encore d' une nécessité évidente.

Demain, les cinquante deux coureuses vont encore laisser leur runnings dans les sacs pour leur préférer tongs et sandales. Les lourds cartons de fournitures seront embarqués dans les camions qui prendront la route dans la nuit : direction Bandipur.

Ce soir, l' organisateur de la course présentera son plan de bataille et son équipe et chaque gazelle étoffera sa garde robe d' une nouvelle tenue :

« Gazelle au Népal ».

Radio... au micro Christine Lacouture