Rejoignez-nous sur Facebook !

L' île d'en face...

Dionewar et ses pêcheurs du delta Niominka était la destination du deuxième jour de ce bivouac sur l'île du diable. Lorsque nous quittons Sangomar, le matin de très bonne heure, les toiles tremblent dans le vent qui s'est renforcé cette nuit. Le soleil sort de la langue qui trace le chenal d'accès au village et son animation naissante. 536 enfants de l'école française nous attendent avec une grande fête et beaucoup d'espoir.

Cadeaux, cadeaux sont les cris des élèves de l'île qui attendent la sénégazelle depuis un an déjà. Le directeur de l'école qui se trouve être aussi le chef du village nous convie à son exposé sur un récent contrat. Il l'a passé avec les pêcheurs de l'île. « Il faut sauvegarder la ressource » nous dit il. Ici aussi, les mailles des filets et le puisement dans la ressource pose question. Pour ce qui est de l'assiduité des écoliers, il est en revanche tout à fait satisfait. Il note, et nous livre avec une certaine fierté un taux de scolarisation de 80 % dans son établissement.

Les gazelles arrivent sur le petit port de pêche et les marins du Saloum interrompent quelques instants le remaillage de leurs précieux pièges. Jean Michel Ferron et Evelyne Hardy organisent la distribution des fournitures dans les classes. Dans l'une d'elles un cours de technologie est au programme du jour, c'est une révision pour les élèves qui préparent leur entrée en 6 ème. Un peu plus loin sous la terrasse coloniale qui abrite une partie de la cour, les plus petits de CE1 sont avec Aminata. L'ancienne écolière d'ici est aujourd'hui devenue institutrice et elle leur a prévu une révision sur les ardoises des verbes du premier groupe.

Dans la petite classe aux volets clos, la lumière se fraye quelques traits qui soulignent les dessins que les enfants ont préparés pour leurs hôte du jour. « Nos invités » c'est comme cela que leur jolie maîtresse apprêtée d'un très joli boubou rose, la jeune femme leur fait décrire avec des verbes du premier groupe tout ce que l'on peut prévoir (troisième groupe) ou plus justement organiser (premier groupe).

A ce propos ce soir la sénégazelle invite ses coureuses à assister à un gala de lutte sénégalaise sur l'île. Les lutteurs d'ici, une des meilleures école du pays enverra sur la pirogue de Robert, les athlètes forts et luisants. Le vainqueur recevra un sac de riz de 50 Kilos et son dauphin 5000 francs CFA.

A l'heure où l'ombre des baobabs de l'île plongeront dans les bolongs un repas sera servi avec des crêpes confectionnées miraculeusement sur place à la demande du ...Chef.