Rejoignez-nous sur Facebook !

Mercredi 13 Avril.

Paradis ou enfer …

 

Au sortir de leurs jolies cases en pilotis où elles ont passé la nuit sous les étoiles du gite de M.bellane, les gazelles ont déroulé leur foulées sur l' une des plus belles étapes de l' épreuve. M.bellane et Fellane attendaient la course avec deux écoles prêtes à cuire sous un soleil de plomb et une brise établie qui augmentait encore la sensation de chaleur. Cet après midi, au bord du fleuve ce sont 47° Celsius qui ont été inscrits par le mercure. Heureusement le kilométrage était réduit à 7.5 Kms.
… Et Babacar a vécu une de ses plus belles journées. Le jeune homme âgé d' environ 13 ans nous a accompagné tout au long de ce parcours magnifique au milieu des baobabs, des manguiers et des noix de cajou. Sur la charrette qui nous menait vers l' école de Fellane, Babacar nous a montré fièrement sa classe de CM2 et même si son cursus a sans doute subi quelque retard, il continue à aller à l' école et dans cette zone rurale reculée c' est tout de même bon signe. Babacar s' est émerveillé de toutes les fournitures scolaires distribuées par les coureuses. Babacar Diop nous a enfin conduit sur la place centrale de ce minuscule village. Et là nous a montré la grande mosquée au pied de laquelle se trouve une improbable cabine téléphonique. Cabine qui au delà de notre étonnement premier n' avait pas finie de nous surprendre : En visitant cette relique de la modernité, nous nous sommes aperçu qu' elle était équipée d' un lecteur de carte bleue !... Le mystère était alors complet et les évocations quant son usage incertain allaient bon train. Une cabine téléphonique avec lecteur de carte bleue à un endroit où personne ne dispose de ce moyen de paiement. Plus encore, dans ce village, comme partout au Sénégal on trouve des cartes de recharges pour les portables chez le boulanger, le marchand de légumes ou encore l' épicier. Décidément, un bien curieux objet et qui surtout posé là devient une véritable énigme.
...Mais Babacar avait le regard ailleurs, plus précisément sur mes chaussures. Le grand jeune garçon nous en a vanté la qualité et surtout la beauté tout au long de notre retour vers la rive en charrettes, ponctuant chaque phrase par son bonheur de nous rencontrer. Comme nous descendions de notre rapide équipage attelé, nous avons rappelé Babacar avant qu' il ne disparaisse à nouveau à travers la savane luxuriante.

Babacar a de bien jolies chaussures...

Le P'tit mot du directeur de course.

Deux écoles ont rendez-vous avec les gazelles ce matin. L’ école de Keur Dabo et celle de Félane. Les élèves nous attendent depuis plusieurs semaines et ont préparé un accueil chaleureux sur la ligne d’ arrivée. 7H45 top départ des randonneuses, 8H00 top départ des coureuses ; un parcours sinueux à travers une végétation multiple, manguiers, baobabs, acacias, fromagers, palmiers….d’ une distance de 7.5 kilomètres mais avec peu d’ ombre et sous une forte température dès le matin. Le peloton a longé le fleuve Saloum sur quelques hectomètres avant de s’ enfoncer dans la brousse. Au deuxième kilomètre, les gazelles ont traversé l’ école de M’Bellane qui avait été dotée la semaine dernière et c’ est une longue haie d’ honneur ponctuée de « hourras sénégazelle » qui attendait les coureuses au détour d’ un virage. Le ravitaillement Kirène situé à mi-parcours était le bienvenu.

C’ est Marie LEBRIS qui a franchi en premier la ligne d’ arrivée suivie de quelques secondes par Amélie ROME puis Lidwine FACQ. Elles sont restées ensemble pendant tout le parcours et c’ est au sprint que s’ est jouée l’ étape du jour. Au classement général, c’est Amélie ROME qui est pour l’ instant sur la plus haute marche du podium. Marie Claude PAGEAU et Lidwine FACQ complètent le classement. La fête qui a suivi, préparée de longue date par les parents d’ élèves et les instituteurs a été riche en émotions avec la lecture d’ un discours de bienvenue par une jeune élève de CM2 toute émue devant le groupe rassemblé à l’ ombre d’ un immense manguier.
Demain, c’ est du lieu d’hébergement que se fera le départ vers le village de SOUM situé à une dizaine de kilomètres de Foundiougne pour rejoindre le village de SOUM.

Radio Sénégazelle : au micro Carine Torres.

Classement.

Classement général après trois étapes.