Rejoignez-nous sur Facebook !

Retour sur Kathmandu

1 novembre 2017, une journée de transfert qui a permis de découvrir cette vallée qui part de Kathmandu et qui s'étend vers l'Ouest sur plusieurs centaines de kilomètres. La rivière qui serpente en fond de talweg est propice au rafting et au kayak. C'est aussi le lieu de nombreuses fêtes religieuses.


Cette route, seul itinéraire possible pour rallier la capitale Kathmandu est un spectacle permanent où les acteurs jouent une pièce basée sur l'improvisation et l'adaptation. Les camions chargés au-delà des limites autorisées côtoient les ânes et les zébus qui jalonnent la route. Les voitures roulent à vive allure et la dextérité des chauffeurs nous effraye dans chaque virage.


Vers 13h00, nous sommes enfin arrivés dans la capitale népalaise, direction Bodnath (également appelé Bouddhanath) qui est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région du Népal. C'est là que le groupe a déjeuné, suivi d'une visite de ce site majestueux.


Son stupa du 14ème siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grands au Monde. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un mandala géant que les fidèles peuvent parcourir. On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de Bouddha. Cette base représente la terre, la coupole : l'eau, la tour surmontant la coupole : le feu et la couronne : l'air. La base de la tour, carrée, constitue une harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 marches qui représentent le chemin vers l'éveil. Sous nos yeux, toute l'histoire du bouddhisme.


L'afflux de nombreux réfugiés du Tibet à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14ème Dalai Lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de monastères au Népal dont une trentaine autour de ce site. Ils témoignent de l'importance religieuse de ce sanctuaire.

 

Le stûpa de Bodnath
Bodnath est l'un des 10 emplacements au Népal inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Il est l'un des sites touristiques les plus populaires de la ville de Kathmandu.


À la suite du tremblement de terre du 25 avril 2015, le harmika (sommet du stupa) a été démantelé afin d'être rénové. L'inauguration du nouveau stupa a eu lieu le 29 octobre 2016 avec un nouvel harmika resplendissant.


Puis retour à l'hôtel et soirée récupération avant la dernière étape demain.