Rejoignez-nous sur Facebook !
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)
Copie de Nouveau Document (10)

MOT DU DIRECTEUR DE COURSE

Après une nuit un peu fraîche, la tribu s'est réveillée plus tard que d'habitude. Le départ de l'étape du jour a été donnée juste en face du bivouac, à trois minutes de pirogue. Comme d'habitude les randonneuses ont précédé les coureuses sur un parcours de 7.2 kilomètres, pour rejoindre lécole élémentaire de Dionewar, située dans le centre du village. Quelques centaines de mètres après le départ, il a fallu longer des fumoirs à poissons qui servent habituellement à préparer le produit des pêches mais aujourd'hui c'est jour de relâche pour les travailleurs maliens et burkinabais qui sont chargés de cette tâche harassante.
Le parcours tracé par la Direction de la course a dévoilé aux yeux des gazelles, une forêt de baobabs jusqu'au ravitaillement situé à mi-parcours. Cet arbre, symbole de la terre sénégalaise, impose le respect, il peut être centenaire, il soigne toutes sortes de maladies, ses fruits se mangent et il y a quelques années encore son tronc servait de sépulture pour les personnages importants des villages avoisinants .

Le dernier kilomètre de course a donné l'occasion aux villageois d'encourager les participantes. Le son des djembés de la ligne d'arrivée, pouvait s'entendre de très loin. De longue date, le collectif des parents de Dionewar a préparé cette journée de réception . Le directeur de l'école rencontrée connaît bien la Sénégazelle, car pendant quelques années, il travaillait à Foundiougne, berceau de l'organisation. L'accueil ce matin a vraiment été grandiose. Une chorégraphie aux couleurs du Sénégal, s'est déroulée dans la cour de récréation et c'est l'hymne sénégalais chanté par toute l'école qui a lancé l' animation. S'en est suivi un concert de djembès, qui a permis aux gazelles de danser, pour ensuite se rendre dans les classes et distribuer le matériel scolaire, aux 986 élèves. Chacun de ces enfants a reçu, main dans la main, sa précieuse dotation, qui va lui permettre de travailler jusqu'à la fin de l'année.
Dans l'après-midi, les participantes ont été reçues dans les familles de Dionewar. Elles ont offert le thé et ont pu échanger entre femmes, sur leurs conditions de vie respectives. Europe et Afrique, la place de la femme n'est pas la même sur ces deux continents et c'est une belle occasion de se rendre compte de ces différences en discutant sans tabous sur ce sujet.
La nuit tombe vite. A l'horizon les couleurs rougeâtres annoncent encore du beau temps. La brise marine qui se lève chaque jour vers 18h00 déforme la surface de l'eau. Demain, la tribu va quitter cette zone du Saloum après l'étape de Niodior et rejoindre Simal dans l'après-midi.
A demain pour la suite de cette belle aventure sportivo-solidaire.....

Classement - Etape 3 - DIONEWAR

Copie de Nouveau Document (10)

Classement général après 3 étapes

Copie de Nouveau Document (10)