Rejoignez-nous sur Facebook !

Dossards, mouchoirs...

Elles sont toutes arrivées en même temps dans la cour de l' école de M bassis. Les 500 écoliers du village attendaient les gazelles au son saturé d' une sono exagérée.

La fête a commencé quelques minutes plus tôt lorsque, sous un manguier, les coureuses et les randonneuses se sont retrouvées pour cheminer, une dernière fois ensemble vers les enfants.

Entourées des sapeurs pompiers de Foundiougne qui ont couru avec elles durant ces quinze jours, la Sénégazelle a doucement baissé le rideau de sa nouvelle action de solidarité. Cette semaine ce sont 5 141 écoliers qui ont été dotés.

 

Le dossard dans la main, les trois premières Patricia Bonnes, Blandine Schwerer et Marie Philomène Wejroch ont salué, avec le reste du peloton, les villageois venus leur dire au revoir. Comme sur le quai d' un port transatlantique à la plus belle époque des navires de croisière, les regards se cherchaient, les mains s' agitaient et les étreintes ponctuaient une bien belle semaine d' émotion.


Les danses ont précédé l' ultime distribution de fournitures dans ces classes où nous retournerons l' année prochaine.
Chacune se souviendra bien sûr de cette dernière chanson " M E R C I " entonnée sur la ligne d' arrivée. Elles sont venues donner mais aussi beaucoup recevoir de ces populations d' Afrique...

Ce soir, ce sera la remise des prix, juste avant la projection du film tourné cette semaine.
Demain direction Dakar par la route nationale numéro 1 et son grand spectacle, puis les îles de Gorée et Ngor .
L' équipe de la Sénégazelle vous remercie de nous avoir suivis si nombreux sur ces pages, de nous avoir encouragés de vos petits messages et courriers.


A bientôt... pour de nouvelles histoires.

 

Le mot wolof du jour : nio faar=on est ensemble.